AGENDA - dates à retenir

France Régions International

Retrouvez l’ensemble de nos événements passés et à venir, en utilisant le calendrier ci-dessus.

FCE

Dominique Lery - Légion d'Honneur

mardi 19 juin 2012

Vendredi 22 juin 2012, dans les salons de l’hôtel Royal Saint Mart à Royat (Puy-de-Dôme), Dominique Lery, Présidente de la franchise de maintien à domicile Adhap Services recevra les insignes de Chevalier de l’Ordre  National de la Légion d’Honneur des mains de Madame Martine Brunswig,  ancienne Déléguée régionale des Droits des Femmes et à l’Egalité. Cette  cérémonie viendra clôturer la 11ème convention du réseau Adhap Services. Cette distinction salue le parcours de Femme Chef d’entreprise de sa  Présidente, Madame Dominique Lery.

Rare femme franchiseur, Dominique Lery est un chef d’entreprise accompli. En 10 ans, elle a implanté plus de 160 structures spécialisées dans le  maintien à domicile et inscrit la marque « Adhap Services » parmi les acteurs  référents de l’aide à la personne.
Auvergnate de souche, Dominique  est la dernière d’une fratrie de 6 enfants. Mère de 2 enfants, elle s’investit au  service de publics fragilisés. Dans un domaine longtemps monopolisé par le secteur associatif, elle défend depuis plus 15 ans le droit à la liberté d’entreprendre. Plutôt bonne élève, Dominique Lery obtient un Bac D en  1978 avec un an d’avance puis obtient un BTS de comptabilité.
Attachée de  direction dans une maison de retraite, elle découvre un univers qui lui plait. Combinant social et comptabilité, son poste lui révèle ses talents d’organisatrice.
Fin 1996, Dominique Lery se tourne vers l’entreprenariat. En juin, le plan Juppé a annoncé l’ouverture du secteur de l’aide à la personne aux entreprises. En association avec un professionnel de santé, Dominique  Lery crée une société de maintien à domicile, APAD.
En août 1997, APAD est l’une des toutes premières entreprises en France à obtenir l’agrément  préfectoral l’autorisant à exercer son métier au domicile de personnes  dépendantes. APAD est également la première structure en Auvergne à  obtenir cet agrément.

En janvier 1998, APAD - qui a fait le choix de se spécialiser dans la prise en charge de personnes fragiles, âgées et handicapées - accueille ses premiers clients. Malgré le plan Juppé, le contexte législatif reste ambigu, favorisant  toujours le monde associatif.
En 1999, Dominique Lery se rapproche du Syndicat National qui s’est créé pour la défense des entreprises du secteur des services à la personne (SESP).  Elle entre rapidement au conseil d’administration.
En janvier 2000, le taux de TVA des entreprises de services à la personne rejoint celui des associations (5,5%). Les structures du privé deviennent plus compétitives. Leur qualité de services compense l’écart de prix.
C’est également en 2000 que l’idée de développer un réseau de franchise germe dans l’esprit de Dominique Lery. Ainsi naît l’enseigne « Adhap Services ». Sept ans plus tard Dominique Lery reçoit Le Ruban d’Argent de la Franchise décerné par la FFF.

En mai 2001, le premier franchisé Adhap Services obtient son agrément et démarre son activité. 45 franchisés rejoignent le réseau Adhap Services entre 2001 et 2004. Dominique Lery s’investit au sein du SESP pour obtenir des conditions d’exercice équivalentes à celles des associations.
En juin 2004, Adhap Services stoppe son développement pendant 18 mois. Un décret superposant deux dispositifs donne tous pouvoirs aux Conseils Généraux. Aucun agrément n’est délivré aux structures du privé. Plus de 10 franchisés en phase de création se retrouvent bloqués dans leur projet.En septembre 2004, Adhap Services fait partie des 5 entreprises de services à la personne reçues par Jean-Louis Borloo, alors ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale.
En janvier 2006, le plan Borloo voit le jour, Adhap Services réactive son développement. 65 franchisés rejoignent le réseau entre 2006 et fin 2011. En marge se crée l’ANSP (Agence Nationale des Services à la Personne) dont la vocation est d’accompagner le déploiement du plan Borloo. Dominique Lery y occupe un mandat d’administratrice de début 2006 à fin 2010. En 2009, elle devient administratrice de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité Autonomie) qui gère notamment la compensation de l’état dans le cadre de l’APA et de la PCH (budget de 14 Mds d’€) et Présidente de la commission maintien à domicile du SESP.

Dans le même temps à Clermont-Ferrand, Dominique Lery rejoint la délégation clermontoise des Femmes Chef d’Entreprises ( FCEM dont elle est aujourd’hui Vice Présidente. Parallèlement, elle fait partie des quelques chefs d’entreprises qui construisent la FESP (Fédération des Employeurs de Services aux Particuliers). Dans le cadre de ses différents mandats, elle s’implique dans les discussions et travaux sur la prochaine loi sur le financement de la dépendance, participe aux groupes de travail initiés par le Ministère de la Cohésion Sociale d’une part, par le MEDEF d’autre part et travaille à la mise en place d’une Convention Collective.
Sollicitée par d’autres organismes par rapport à ses fonctions mais aussi à sa condition de Femme Chef d’Entreprise, Dominique Lery est également administratrice :
- de la Fondation Novartis depuis début 2007,
- du CNCC (Conseil National du Crédit Coopératif) depuis début 2010.

En 2012, son parcours se voit récompensé : elle reçoit les insignes de Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

FCE Dominique Lery - Légion d'Honneur